l'histoire est un combat

Accueil » Posts tagged 'Histoire romaine'

Tag Archives: Histoire romaine

L’histoire gréco-romaine en mode partage IV

Thucydide d'Athènes (vers 460 - vers 400)

Thucydide d’Athènes (vers 460 – vers 400)

Après avoir longuement parlé de choses et d’autres sur des sujets tels que la mémoire ou ce qui me semble être les mésusages de l’histoire suite au dernier numéro du Figaro Histoire, avec cet article je voudrais revenir à mes premiers amours : l’histoire grecque. J’en profite également pour continuer la série d’articles où je propose de mettre à disposition de tous les sources de l’histoire gréco-romaine antique en téléchargement libre. Comme précédemment une présentation de l’auteur ainsi qu’une petite bibliographie, notamment à propos des commentaires et des scholies de l’oeuvre choisie, sont ajoutés. L’ensemble des anciens derniers articles sont lisibles ici : I, II, III.

Le premier auteur que je voudrais mettre en lumière aujourd’hui est Apollonios de Rhodes. Sa vie est relativement mal connue, mais on sait, notamment grâce à sa notice dans la Souda, qu’il a vécu durant le IIIème siècle avant notre ère. Il serait né  au début du siècle, probablement durant les années 290, mais des doutes persistent sur la localisation de cette naissance, les auteurs anciens mentionnant Alexandrie (Strabon, Géographie, XIV, 2, 13) et Naucratis (Athénée de Naucratis, Les Deipnosophistes, VII, 283d) . Malgré tout il demeure que durant sa jeunesse il a été le disciple de Callimaque de Cyrène à Alexandrie, mais que plus tard leurs relations se sont détériorées, à telle point qu’Apollonios a été obligé de quitter la ville de résidence royale des Ptolémées d’Egypte pour s’installer à Rhodes. C’est probablement grâce à bon accueil que lui font les Rhodiens qu’Apollonios est appelé « de Rhodes ». Par ailleurs c’est à l’époque de son exil rhodien qu’il compose son poème le plus connu, Les Argonautiques. Dans celui-ci il raconte l’histoire de la quête de la Toison d’or par Jason et les Argonautes en cherchant à retourner à la simplicité homérique. Auparavant il a été le tuteur du futur Ptolémée III. A une date qui est néanmoins incertaine, probablement aux alentours des années 270, Apollonios de Rhodes est nommé Bibliothécaire de la Bibliothèque d’Alexandrie. Il conserve ce poste jusqu’à environ 245 avant notre ère, date à laquelle le nouveau pharaon, Ptolémée III, choisi de nommer Eratosthène de Cyrène. Enfin, la date et le lieu de sa mort sont également débattus, les sources anciennes divergeant entre Alexandrie et Rhodes, mais il est probable qu’il a dû s’éteindre aux alentours de la fin du IIIème siècle.

(suite…)

L’histoire gréco-romaine en mode partage III

Jules César (100-44)

Jules César (100-44)

Après plusieurs semaines d’interruption, entre autres pour cause de querelle deutschienne, je reprends ma série d’articles se proposant de partager de nombreuses sources en langues grecque et latine afin de contribuer à l’étude de l’histoire gréco-romaine antique.

Le premier auteur dont je voudrais partager les oeuvres n’est autre que Jules César. De son nom complet Caius Julius Caesar, il naît au cours de l’année 100 avant notre ère dans la famille des Julii, membre de l’élite de la République romaine mais à un rang subalterne. Après une expérience militaire, participation au siège de Mytilène en 80 et à une campagne en Cilicie en 79, et diplomatique, une ambassade auprès du dernier roi de Bithynie Nicomède IV aux environs de 80, suite à la deuxième guerre mithridatique et une vie judiciaire tumultueuse au cours des années  70, il est nommé tribun militairequesteur en Espagne en 69 puis édile en 65. Deux ans plus tard il accède à la charge de préteur et est élu à la charge de Grand Pontife la même année. Quelques années plus tard, en 60, il est élu à la charge de propréteur en Bétique. C’est à cette époque qu’il semble écrire plusieurs ouvrages qui ne nous sont pas parvenus, mais dont nous possédons le nom. On peut compter un De Astris et une Analogie. En 59 il accède au consulat grâce à l’appui financier de Crassus. A la fin de sa charge il commence une expédition en Gaule, profitant ainsi de la migration des Helvètes. Celle-ci va durer jusqu’en 51/50 et la cessation des dernières révoltes armées des Trévires et le siège de l’oppidum cadurque d’Uxellodunum, l’actuelle Cahors. On peut retrouver le déroulement complet du conflit ici. C’est à cette époque qu’il écrit ses Commentaires sur la guerre des GaulesAprès des passes d’armes politiques entre ses partisans et ceux de Pompée, César franchit le Rubicon et, de fait, déclare la guerre à Pompée. Celle-ci va durer jusqu’en août 48, date où il défait son adversaire et ses alliés au cours de la bataille de Pharsale. Nommé dictateur depuis l’année 48, César poursuit les derniers alliés en Egypte puis en Hispanie entre les années 46 et 45. Plusieurs ouvrages sont issus de ces campagnes, les Commentaires sur la guerre civile, les Commentaires sur la guerre Alexandrine, Commentaires sur la guerre d’Afrique et les Commentaires sur la guerre d’Hispanie. La véracité de César comme auteur des trois derniers ouvrages est mise en doute par certains historiens (ici et ). A la fin de l’année 45 le Sénat romain le nomme dictateur pour dix ans. Au début de l’année suivante, la dictature est étendue à perpétuité. Peu de temps après, il meurt assassiné lors des Ides de Mars, le 15 mars 44.

(suite…)

L’histoire gréco-romaine en mode partage

Hérodote d'Halicarnasse (environ 485 - environ 420), est considéré comme "Père de l'Histoire"

Hérodote d’Halicarnasse (environ 485 – environ 420), est considéré comme « Père de l’Histoire »

Par ce post je voudrais commencer une série d’articles où je vais partager avec vous l’ensemble des fichiers que j’ai pu trouver sur les sites présentés précédemment. Le but principal n’est pas une valorisation égotiste de ma personne, mais simplement un désir de relayer des oeuvres pour qu’elles soient le plus présentes possibles sur internet et donc permettre au plus grand nombre d’y avoir accès. La première fournée va être composée par de nombreux textes anciens d’auteurs peu connus et des scholies des philosophes, érudits ou historiens plus importants. Pour les plus soucieux, je tiens à dire clairement que l’ensemble des fichiers sont libres de droits et sont par ailleurs téléchargeables gratuitement sous format PDF. N’étant pas responsable moi-même des numérisations, je ne garantis donc pas la qualité de celles-ci. J’ai même eu parfois, très rarement heureusement, le malheur de trouver des pages mal numérisées avec des caractères peu lisibles ou la présence des doigts du numériseur sur la page…

Les premiers volumes que je voudrais mettre en avant sont dus au philologue Karl Müller et sa gigantesque entreprise d’éditions de textes grecs : Fragmenta Historicorum Graecorum, aussi connu sous le nom de FHG. Ces ouvrages regroupent de nombreux fragments d’historiens, d’écrivains et d’érudits grecs, notamment Hécatée de Milet, Timée de Tauroménion ou encore Phérécyde d’Athènes. Cela sera la base des projets de Felix Jacoby et de ses Fragmente der Griechische Historikerégalement connu par le diminutif FrGH. Voici donc les cinq volumes : volume I, volume II, volume III, volume IV et  volume V. Dans la même veine, puisqu’ils regroupent des fragments de géographes grecs, et par le même auteur, les Geographi Graeci Minores : volume I et volume II. Ces volumes regroupent des fragments des oeuvres d’Hannon, Skylax ou encore Agatharchide.

(suite…)