l'histoire est un combat

Accueil » Posts tagged 'Histoire personnelle'

Tag Archives: Histoire personnelle

Agrégation d’histoire 2014 : beaucoup de soutien n’est pas suffisant pour aller loin

agregation-d-histoireA l’instar de l’an dernier, dans les quelques lignes qui vont suivre je vais entamer une réflexion introspective sur mes ressentis concernant les sujets et plus généralement cette phase d’écrits de l’agrégation d’histoire. Comme peut le faire comprendre le titre, je suis relativement peu optimiste sur mes chances d’aller auditionner devant le jury au lycée Louis le Grand à Paris. Néanmoins, plusieurs éléments positifs doivent être mis en lumière pour équilibrer ce tableau relativement sombre. Cela tient à l’esprit dans lequel j’étais avant les épreuves et plus généralement de la meilleure qualité de ma préparation.

De nombreux alliés. Des anciens, des actuels et de futurs ?

En ce qui concerne mon état d’esprit, plusieurs choses connexes m’ont rendu relativement plus serein que l’année dernière. Même si financièrement ma situation n’est pas extrêmement enviable, elle me met malgré tout moins sous pression que précédemment vis-à-vis de la nécessité de réussir le concours pour garantir une situation financière stabilisée. Dans un deuxième temps, le fait d’être en contact avec des élèves de tous âges me prenait certes du temps, mais cela avait l’avantage – tout comme le début d’une discipline sportive, le tir à l’arc – d’extraire mon cerveau d’une obligation de réflexion sur l’agrégation. Ce concours n’a pas occupé mes jours et mes nuits comme l’an dernier, ce qui a été, je crois, salutaire, au moins pour ma santé mentale. Enfin, le hasard du calendrier a voulu que j’ai la chance d’avoir à ma disposition les deux semaines des vacances scolaires d’hiver pour me consacrer entièrement aux révisions. Tous ces éléments conjugués font que j’ai abordé ces épreuves d’agrégation avec beaucoup moins de pression qu’auparavant.

Pour ce qui est de la préparation, outre un travail personnel qui a essayé d’être le plus efficace possible avec la prise en compte de mon travail d’assistant d’éducation à mi-temps, je l’ai senti légèrement meilleure que l’an dernier. En effet, l’intégration des connaissances nécessaires a été plutôt plus facile. Cela ne doit rien à un remède miracle ou un développement cérébral quelconque, juste la « chance » de ceux qui repassent le concours pour une deuxième fois avec une large partie des questions au programme déjà présentes l’année précédente. Dans le même temps, l’interaction que j’ai essayé de mettre en place à travers les « Fiches agrégation » sur mon ancien blog, a bien mieux fonctionné que je ne l’espérais. De fait, plusieurs personnes, entre 5 et 10 il me semble, sont venus s’adresser à moi pour échanger des fiches d’ouvrages. Cela n’a l’air de rien, mais ce sont des dizaines d’heures de gagnées pour du sommeil, d’autres fiches ou des exercices de préparation quelconques. Même si de nombreuses corrections ou améliorations devaient être effectuées, ce petit succès me conforte dans l’idée de la nécessité de développer cela à plus grande échelle. Dans les prochaines semaines ou prochains mois, des choses en ce sens vont sûrement naître sur ce blog.

(suite…)

Aux musulmans et aux femmes, la Patrie reconnaissante

Vue panoramique de l'intérieur du Panthéon de Paris

Vue panoramique de l’intérieur du Panthéon de Paris

Comme souvent pour nombre de personnes écrivant régulièrement – je ne me qualifierais pas « d’écrivain », cela serait usurpé cette qualité – , les idées et les mots de critique viennent plus rapidement et plus facilement que les louanges et autres félicitations. C’est le cas pour moi. Peut-être du fait que j’ai beaucoup de colère en moi ainsi qu’un positionnement intellectuel hypercritique. Il demeure que cela explique, au moins en partie, la plus forte propension de mes écrits blogueurs à pointer ce qui, je crois, ne va pas plutôt que ce qui fonctionne et mériterait des applaudissements. Le billet qui va suivre a pour ambition de combler, au moins un peu, ce fossé béant.

Toutefois, avant de commencer à louer l’action mémorielle récente, je voudrais revenir en quelques lignes sur une réflexion interne à ce blog et sur son cheminement. Certains – notamment Fadi El Hage, ma conscience « objectivisante » – m’ont fait remarqué, avec une certaine pertinence, que cet espace de réflexion personnel tendrait à devenir, d’une certaine manière, une « plateforme militante » penchant plutôt vers la gauche de l’échiquier parlementaire actuel, ou tout moins s’opposant avec virulence contre l’eextrême-droite dans toutes ses tendances. Outre le fait que cela serait se méprendre sur mes convictions citoyennes profondes, cela n’est pas non plus rendre complètement à ce blog. A la vue des derniers articles, au moins depuis l’hébergement sur ce nouveau blog, on ne saurait dire que tous sont dirigés contre l’extrême-droite. Et si cette dernière mouvance politique est plus souvent cible de mes critiques, c’est aussi pour la bonne raison que c’est une littérature prolifique et que l’on assiste, comme l’ont démontré les auteurs des « Historiens de garde », à une résurgence forte d’une volonté de présence historique par ces courants. De même, le « fact-checking » sur la pertinence de déclarations récentes n’a pas, non plus, été ma seule et unique préoccupation. J’en veux pour preuve, par exemple, ce billet sur l’utilité sociale de l’histoire. Toutefois, il n’en demeure pas moins que cela me ramène à la nécessaire précaution et l’impérieuse vigilance sur ma propre façon de procéder et la part d’engagement civique dans mes écrits. C’est pourquoi j’encourage chaque lecteur à me faire part des articles ou autres lectures dans laquelle une manipulation historique de la part d’une personnalité se déclarant comme « de gauche » se ferait jour. Cela peut avoir lieu à travers les commentaires ci-dessous ou à cette adresse mail : michel.deniau@hotmail.fr.

(suite…)

Le changement dans la stabilité. Encore quelques mois de bloggage

Toute ressemblance avec des scènes ayant déjà eu lieu ne serait que fortuite...

Toute ressemblance avec des scènes ayant déjà eu lieu ne serait que fortuite…

Les personnes qui ont un regard pointu sur mon blog depuis quelques temps auront remarqué différents changements, et certains non des moindres, dans le blog. Si certains sont assez anecdotiques, comme le changement d’en-tête et quelques refontes graphiques de ma page d’accueil, d’autres le sont beaucoup moins. En premier lieu il y a bien sûr le changement d’adresse, ce dernier étant passé de unetudianthistorien.wordpress.com à lhistoirestuncombat.wordpress.com (pour l’instant). Pour être franc avec mes lecteurs je dois m’en expliquer en toute sincérité.

L’idée de base qui m’a amenée à commencer à penser à un changement d’adresse était la de plus en plus faible adéquation entre ma situation personnelle et le titre du blog. Même si cette année je prépare à nouveau les concours de l’enseignement et que, plus largement, je me considère encore comme un étudiant historien puisque je n’ai pas intégré une équipe de recherche ou que ma thèse n’a pas encore commencé, je ne suis plus techniquement un étudiant étant donné que cette année je n’ai pas reconduit mon inscription universitaire. En outre, je commençais également à trouver l’appellation « unetudianthistorien » comme restrictive, ou tout du moins plus en adéquation avec mon ambition.

(suite…)