l'histoire est un combat

Accueil » Posts tagged 'Christine Tasin'

Tag Archives: Christine Tasin

Christine Tasin et les nationalistes hindous

Timbre indien de 1978 représentant Syama Prasad Mookerjee (1901-1953), homme politique indien et figure du nationalisme hindou

Timbre indien de 1978 représentant Syama Prasad Mookerjee (1901-1953), homme politique indien et figure du nationalisme hindou

Dans un premier temps on peut peiner à comprendre quel lien peut être fait entre la fondatrice et animatrice du site Résistance Républicaine et un courant de pensée incarné, notamment, par Syama Prasad Mookerjee. De fait, il n’y en a aucun, dans le sens qu’il est fortement probable que le second n’a pas influencé intellectuellement la première. Par ailleurs, même si cela était le cas, il ne faut pas oublier que comparaison ne saurait être raison. C’est donc à un petit jeu de comparaison que j’invite le lecteur.

Tout d’abord pourquoi parler une nouvelle fois de Christine Tasin ? En parcourant le web et les sites d’information nous sommes tombés sur la lettre

ouverte, intitulée « Islamophobie : la ligne rouge est franchie, madame Taubira, vous devez réagir ! »,  de Guillaume Weill-Raynal à la ministre de la Justice, Christiane Taubira. Dans ce texte l’auteur exhume un écrit récent de la professeure agrégée en lettres classiques. Ce dernier date du 1er mars dernier et est paru sur le portail d’information Boulevard Voltaire sous le titre « Que faire des musulmans une fois le Coran interdit ? ». Un passage en particulier a attiré mon attention, je souligne les éléments significatifs pour mon propos. Voici donc ce que madame Tasin écrit :

Les musulmans, qu’ils soient Français ou pas, auront donc le choix. S’ils veulent rester en France, ils seront dans un pays où disparaîtra toute visibilité de l’islam, le voile, le kami, l’abattage rituel, les boucheries halal, les prénoms musulmans, les mosquées… Les nés-musulmans pourront alors librement abdiquer l’islam et devenir apostats ou pratiquer leur culte de façon totalement privée, chez eux, sans en faire état.

Maintenant comparons avec les nationalistes hindous. Je m’appuie pour cela sur L’histoire de l’Inde moderne (1480-1950) dirigé par Claude Markovits et publié en 1994. Cet ouvrage ne saurait souffrir d’une quelconque suspicion idéologique puisqu’il s’agit d’un ouvrage de synthèse historique apprécié et reconnu scientifiquement. Au chapitre XXIV ce dernier traite, p. 555, de la pensée doctrinaire de l’Hindu Mahasabha, mouvement nationaliste hindou, en ces termes :

(suite…)

Encore Christine Tasin

Christine Tasin

Christine Tasin

Suite au dernier article posté ici concernant le mouvement Résistance Républicaine et ses « fantasmes » sur les racines gréco-latines comme le « socle commun » de la culture française, Véronique Servat, du blog Histgeoblog, m’a signalé les différentes vidéos faites par Christine Tasin concernant une partie de l’histoire de France. Il nous a semblé nécessaire d’en parler car c’est un énième avatar numérique d’une pensée rance contre laquelle il faut lutter pied à pied. La série est donc composée, pour l’instant semble-t-il, de cinq vidéos : « Les Gaulois », « Clovis », « Charles Martel », « Pépin le Bref » et « Charlemagne et Roland ». On passera très vite, pas par gentillesse ou sympathie mais plutôt pour ne pas être incisif, sur la mauvaise qualité graphique des vidéos. C’est un véritable massacre visuel pour toute personne qui apprécie le graphisme, mais surtout cela confère un caractère franchement « neuneu » à l’ensemble de la production. C’est comme si on prenait les enfants ou les adultes pour des idiots qui ne comprendraient pas autrement. Un pas de plus et Christine Tasin aboutirait à un discours du style : « Romains et Gaulois boum boum combat, Romains gagné et Gaulois devenus Gallo-Romains »… Ce n’est pas dans ce sens que nous concevons la popularisation de l’Histoire. Car oui la popularisation est l’objectif de Christine Tasin. Nous en voulons pour preuve que l’uploadeur des différentes vidéos, »le Gaulois vengeur« , décrit ainsi leur but en ces termes :

Christine Tasin de Riposte Laïque nous explique de manière très simple et très compréhensible l’histoire de France qui n’est plus enseignée à l’école.

(suite…)

Des racines fantasmées de la France

GauloisDébusquer les inepties historiques de l’extrême-droite est devenue au cours de ces derniers mois une de mes marottes préférées. Non que je me concentre, comme certains commentaires l’ont insinué, uniquement sur elle, mais, contrairement à l’extrême-gauche, cet autre courant politique produit une littérature « historique » extrêmement fournie, en ce sens qu’elle est nombreuse et riche d’enseignements. Des sites comme celui de Fdesouche, dans sa version dédiée à l’histoire ou pas, ou d’autres se présentant comme des organes de presse indépendant et neutres, Boulevard Voltaire et Egalité et Réconciliation, sont les principaux maîtres d’oeuvres numériques de cette littérature. Toutefois, notre attention a récemment été attirée par le site Résistance Républicaine et notamment un article en particulier. Celui-ci dénommé « Les socialistes font disparaître nos racines grecques et latines, seule Marine le Pen s’insurge ! » et provient de la plume de Christine Tasin, agrégée et ex-professeure de lettres classiques. Cette dernière tient un blog personnel et est fondatrice du site Résistance Républicaine ainsi que contributrice régulière de Boulevard Voltaire et Egalité et Réconciliation. Avant d’en venir à sa prose proprement dite, signalons qu’un portrait retraçant son parcours politique et intellectuel est disponible sur le site du journal Libération en date de mars 2011.

Ce texte se veut un brûlot contre la probable réforme prochaine du concours du CAPES de lettres classiques, qui serait fondu dans les concours des lettres mais avec des options. Toutefois, quelques phrases démontrent très vite le caractère identitaire qui est assigné à l’enseignement des langues anciennes, latin et grec. Pour exemple citons :

(suite…)