l'histoire est un combat

Accueil » 2013 » février

Monthly Archives: février 2013

Premier bilan de quelques mois de bloggage

shakespeareblogJ’avais entrepris d’écrire un article dans ce sens il y a de cela quelques semaines, mais le temps m’ayant manqué le projet a été reporté à une date indéterminée. Je profite de la publication récente du rapport annuel du blog par WordPress ainsi que la mise d’un nouveau système de calcul des statistiques, séparant les pages vues des visiteurs uniques, pour me lancer dans un petit exercice d’introspection. Il ne s’agit pas là d’une quelconque auto-célébration, mais d’une volonté de prendre de recul sur ma pratique blogueuse et à travers cela sur ma pratique historienne.

D’abord les chiffres. Cela va être quelque peu compliqué de posséder des chiffres précis puisque WordPress n’a mis en place sa différenciation entre pages vues et visiteurs uniques que depuis environ deux mois. Malgré tout pour affiner cela, il est possible d’envisager un petit postulat. De fait, à partir des résultats des mois de décembre (depuis le 17), janvier et février (jusqu’au 23), un rapide calcul fait que nous arrivons à environ deux pages vues par visiteur. Etant donné que la totalité des pages vues depuis le lancement avoisine les 6.000, on peut en conclure qu’environ 3.000 personnes ont visitées ce blog depuis février 2012. Toutefois, outre le caractère indicatif et théorique de ce chiffre, j’ai pu constater à de nombreuses reprises qu’une seule et même personne pouvait visiter plus de pages que la moyenne et que certaines autres ne picorait une information que sur une seule page. En outre, la conclusion logique d’une répartition de 6.000 vues sur un an serait donc une fréquentation d’environ 500 pages vues par mois. Néanmoins, une petite nuance s’impose : le compteur des pages vues n’a réellement commencé à décoller qu’uniquement à partir de mai, période à partir de laquelle j’ai commencé à me pencher sur l’affaire Métronome. Croiser avec le nombre d’articles publiés à cette époque, 3, cette faible fréquentation s’explique par une certaine indécision dans la destinée de ce blog. Métronome a été pour moi en quelque sorte un « révélateur » de ce que je devais faire avec ce blog, contribuer à lutter contre les usages publics de l’Histoire.

(suite…)

Le bombardement de Dresde, du 13 au 15 février 1945

bombardement_dresdeCe petit article va me permettre de faire un certain mea culpa quant à mon manque de connaissance. En défrichant les articles tagués « Histoire » sur WordPress je suis tombé sur cet article publié sur le blog Le chemin sous les buisJe reproduis le texte pour plus de lisibilité.

C’est dans la nuit du 13 au 14 février 1945 que commencèrent les bombardements de la ville de Dresde qui feront 250 000 morts , soit trois fois plus qu’Hiroshima. La destruction de la « Florence du Nord » n’avait aucune utilité stratégique.

(Ephémérides nationalistes)

(suite…)

Bernard Lugan strikes again !

bernard-lugan-livre-repentance

Couverture du libre « Mythes et manipulations de l’Histoire africaine » de Bernard Lugan. S’affirmer « hoax buster » quand on est soit même un manipulateur est absolument savoureux…

Après un premier article critique sur la prose de Bernard Lugan à propos de ses assertions ; au mieux orientées, au pire infondées ; sur l’absence de culpabilité de la police française dans la mort de plusieurs individus lors de la manifestation du 17 octobre 1961 à Paris, je décide de revenir une nouvelle fois sur les écrits de l’historien africaniste. Cette fois-ci il s’agit de la différence d’appréciation entre les différentes traites esclavagistes, arabo-musulmane, intra-africaine et européenne. Il ne faut pas y voir une volonté de criticisme exacerbé de ses propos, une sorte de « manie » bien commode que certains pourraient arguer en disant que je voudrais me faire de la publicité, je suis uniquement motivé par la conviction que ses propos doivent être combattus avec des arguments sérieux et intellectuels non pas parce qu’ils sont prononcés par un homme au passé trouble. De même, le relatif retard avec lequel je réagis n’est pas dû à un certain dilettantisme, mais du fait d’une chronophagie importante du fait des concours qui s’approchent.

L’article de base de ce billet a été publié le 11 janvier 2013 sur le site Boulevard Voltaire sous le titre, un peu provocateur certes mais qui a le mérite d’être direct, « La traite arabo-musulmane ? 17 millions d’esclaves !« . L’argumentation de Bernard Lugan tient sur trois piliers : des estimations sur les chiffres des différentes traites démontrant que la traite arabo-musulmane a été plus nombreuse que son homologue, un tir à boulets rouges sur la loi Taubira de 2001, reconnaissant la traite négrière atlantique comme crime contre l’humanité, et une charge sabre au clair contre le « terrorisme médiatique ».

(suite…)